transparentrgpd accord

Le tourteau fromagé, une spécialité Poitevine à base de fromage blanc cuit

danse du tourteau

Le tourteau fromagé ouvre le bal

 

L’histoire de Maison Baillon commence avec le tourteau fromagé, une spécialité Poitevine dont la recette – en réalité très complexe – a été transmise de génération en génération. Mais au fait, connaissez-vous l’histoire de délicieux gâteau ?

Le saviez-vous ?

Une histoire de tourterie et d’étourderie…

Le tourteau fromagé tient son nom de «tourterie» qui signifie « gâteau » en Poitevin, spécialité du Poitou-Charentes. À l’origine, il était de coutume de préparer des tartes au fromage blanc de chèvre, qui étaient cuites dans les fours de ferme. Un de ces gâteaux fut oublié dans le four. Quand il fût récupéré, son volume avait fortement augmenté et sa croûte était devenue noire. La cuisinière dépitée, découpa quand même le gâteau. Elle s’aperçut que l’intérieur non seulement n’était pas brûlé, mais en plus, il était fort mœlleux et savoureux. Le tourteau fromagé était né !

La réussite du tourteau fromagé dépend de nombreux paramètres, dont la température de cuisson et la qualité du fromage blanc. Il aura fallu beaucoup de passion et de rigueur pour parfaire la recette, mettre au point des outils performants. Ce qui positionne aujourd’hui Maison Baillon comme le 1er fabricant français de tourteau fromagé.

 

 

Une cuisson de haut en bas !

cuisson de la croute du tourteau

Le dôme se forme
et la croûte se noircit.

cuisson du tourteau du Poitou

La garniture cuit et lève.

tourteau cuisson au four

La pâte de fond se colore.

description du tourteau

description du tourteau du poitou

Un dessert simple et original

 

Un goût frais, léger et aérien

 

Une recette traditionnelle fabriquée à Brioux-sur-Boutonne

 

Une production 100% locale

production locale

Toutes les occasions sont bonnes pour en manger !

Né au 19e siècle, le tourteau était réservé jusqu’à une époque récente aux grandes occasions : à Pâques, la Pentecôte et aux repas de noces. Chaud ou froid, nature ou accompagné de miel ou de confiture, on le consomme aujourd’hui à toute heure, du petit-déjeuner à l’apéritif.

le tourteau en fête